Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 22:33

Alger: Glissement de terrain à Bouzaréah... une menace qui se propage a travers le pays

 


Les pluies et la neige qui se sont abattues ces dernières semaines sur les régions Centre et Est du pays ont mis à nu l’anarchie qui règne dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme en Algérie.

Les ouvrages et les routes construits à coup de milliards résistent mal aux intempéries. Ces défauts sont la conséquence d’études bâclées, réalisées à la hâte et d’une corruption à grande échelle.

  


L’Algérie n’investit pas suffisamment dans les études et lance souvent de grands projets, avec des plans de réalisation incomplets. Un enfant et sa mère ont péri dans un glissement de terrain ce samedi 10 mars à Bouzareah, sur les hauteurs d’Alger. Le père de famille a miraculeusement échappé à la mort. Dans la même commune, plusieurs maisons menacent de s’effondrer en raison de glissements de terrain et d’éboulements provoquées par les récentes pluies torrentielles.

  


À Bouzareah, c’est une situation d’anarchie qui règne dans le domaine de l’urbanisme. Des terrassements effectués depuis des mois et laissés sans soutènement. Loin de tout contrôle, des particuliers et des promoteurs immobiliers continuent de construire en faisant fi des règles d’urbanisme.

  


Ces glissements de terrain ont mis à nu les carences et la complaisance des services de l’État qui octroient des permis de construire moyennant des rétro commissions, à l’aveuglette, sans tenir compte de la nature du terrain.

 


Toujours sur les hauteurs de la capitale, à El Biar, Boulevard Mohamed Bougara, un autre glissement de terrain menace d’emporter une partie du quartier. L’immeuble abritant l’ambassade de Grèce à Alger risque de s’effondrer d’un moment à l’autre. Un chantier est en place pour conforter le talus et traiter le glissement qui a provoqué des fissures dans le corps de chaussée. Mais les travaux, entamés il y a plusieurs mois, traînent en longueur alors que la menace d’un gigantesque glissement de terrain se précise.

 


La capitale n’est pas la seule ville du pays à être touchée par les glissements de terrain. À Azzazga, dans la wilaya de Tizi Ouzou, un glissement de terrain menace d’emporter une partie de la ville qui vit présentement dans la panique. Au moins deux quartiers et de nombreuses habitations individuelles et collectives sont menacés par l’effondrement. La poste et la cité AADL risquent l’éffondrement. Mêmes les routes de la ville sont sérieusement touchées par ce glissement de terrain qui a touché près de 60 % de la ville, selon des sources crédibles. La RN 71, reliant Azazga à Azeffoun via le village Hendou, a été coupée à la circulation. Pour rappel, la ville d’Azazga a déjà été classée zone rouge depuis plusieurs années, ce qui n’a pas empêché les entrepreneurs ç réaliser des ouvrages sur des zones à hauts risques.
 
Suite sur en attendant 2012

Partager cet article

Published by UFOetNATURE - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ufoetnature
  • Le blog de ufoetnature
  • : ufo et paranormal, toute l'actu de notre planète, civilisations anciennes avancées, Niburu ou Elenin, crop circle
  • Contact

Appel à Témoins

Pour déposer un témoignage du phénomène inexpliqué rendez-vous ici RaceOvni

Recherche

La lune

Pages

calendrier

Get this widget from WidgipediaGet this widget from WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ Widgipedia

Rejoignez moi sur

Connectés